Les best practices pour changer d’emploi en 2020

Comment changer d’emploi en 2020 en mettant toutes les chances de votre côté ?

Lassitude, changement dans sa vie personnelle, envie d’un nouveau challenge professionnel… Les raisons sont nombreuses pour vouloir changer d’emploi. C’est peut-être votre cas ? Vous imaginez changer de poste, et même d’entreprise, mais vous vous dites que c’est trop risqué en 2020 (et probablement en 2021 aussi) ? Il est dommage de vous résigner pour autant. Alors, comment changer d’emploi en 2020 de façon efficace ?
Voici 3 best practices à mettre en place absolument pour réussir votre changement d’emploi malgré la crise.

Question préalable : pourquoi changer d’emploi ?

Quel que soit votre niveau d’expérience ou votre situation professionnelle, il est normal (et même recommandé !) de vous demander où vous mène votre poste actuel. Arrivez-vous à vous projeter dans votre emploi et dans votre entreprise actuelle ? Êtes-vous heureux dans votre travail ?

Ces questions sont légitimes… mais particulièrement difficiles à répondre. Elles nécessitent de vous poser et de prendre du recul sur votre projet professionnel actuel et futur. Il n’est pas recommandé de changer d’entreprise sur un coup de tête. Cela doit être une décision mûrement réfléchie.

Bien sûr, si vous vous sentez moralement épuisé, ou pire, que votre état de santé se dégrade à cause de votre travail, c’est certainement le signe qu’il vous faut agir. Ne laissez pas le burn-out, le harcèlement ou la dépression s’installer dans la durée. Il est essentiel que votre quotidien professionnel se passe dans de bonnes conditions (après tout, on y passe une bonne partie de notre vie !).

De même, si vous avez l’impression d’avoir fait le tour de votre poste, ou au contraire de ne plus rien apporter à l’entreprise, n’hésitez pas à considérer la prochaine étape de votre parcours professionnel

C’est tout un art d’identifier précisément quand changer d’emploi. Il convient d’être attentifs à de nombreux signes. Pour vous aider, nous vous les avons compilés dans un article : Quand quitter son emploi ? 9 signes que c’est le moment !

Conseil n°1 : Retravaillez votre CV et votre présentation

Ce premier conseil peut sembler évident. Et pourtant, trop de personnes qui se mettent à la recherche d’un nouvel emploi négligent leur CV et leur présentation. Durant votre dernière expérience professionnelle, vous avez évolué, changé et acquis de nouvelles compétences. Une mise à jour s’impose !

Votre nouveau CV doit être efficace et concis. Il doit résumer clairement les postes occupés, de votre emploi actuel au plus ancien. Privilégiez les listes à puces et les verbes d’action (« Manager 3 personnes », « Produire le reporting hebdomadaire », etc.).

En plus de vos expériences et de vos formations, pensez à inclure des mots-clés relatifs à votre activité et à vos compétences professionnelles. Les recruteurs (et les ATS) ont en effet tendance à utiliser des mots-clés ciblés dans leur recherche de candidats. C’est donc le meilleur moyen de vous démarquer.

Il en va de même pour vos lettres de motivation. Elles sont là pour compléter les informations de votre CV et permettre à l’employeur d’en savoir davantage sur votre parcours et vos motivations. Pensez à mentionner ce qui vous plaît particulièrement dans l’entreprise et le secteur d’activité dans lequel vous postulez.

Pour retravailler votre « profil candidat » (CV, lettre de motivation, présentation LinkedIn, discours en entretien, etc.), il est nécessaire que vous ayez fait un point sur votre carrière et vos motivations actuelles. Ne négligez surtout pas cette étape préalable : c’est la clé de voûte de votre nouveau virage professionnel. N’hésitez pas à faire un bilan de compétences, et même à vous former si vous en ressentez le besoin.

Conseil n°2 : Soyez actif sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn en tête)

En 2020, les réseaux sociaux professionnels sont devenus incontournables pour changer d’emploi quand on est en CDI. Nous allons avant tout nous focaliser sur LinkedIn, qui est de loin le réseau le plus utilisé par les recruteurs aujourd’hui. Libre à vous d’appliquer ces conseils à d’autres réseaux sociaux comme Viadéo ou même Github.

Dès lors que vous pensez à changer de poste, commencez par actualiser votre profil LinkedIn. Si ce n’est pas déjà fait, détaillez les missions de vos expériences professionnelles. Là encore, préférez des phrases courtes et impactantes, idéalement sous forme de bullet points. Et pensez aux mots-clés !

Soyez particulièrement attentif à votre texte de présentation. Il doit donner envie d’aller plus loin dans la lecture de votre profil. Synthétisez votre parcours et vos motivations professionnelles. Par exemple : « Depuis 7 ans, j’évolue dans les métiers du développement web, dont je maîtrise les principaux langages. J’ai à cœur de développer les sites Internet de demain, avec passion et agilité ».

La totalité de votre profil doit être passée en revue : photo, compétences, recommandations, etc. Pour optimiser votre profil LinkedIn en bonne et due forme, nous vous invitons à lire notre article entièrement consacré au sujet.

Sur votre profil LinkedIn, pensez à cocher la case « à l’écoute de nouvelles opportunités d’emploi ». Pour davantage de discrétion vis-à-vis de votre employeur, vous pouvez même rendre cette option seulement visible aux recruteurs et/ou personnes ne faisant pas partie de votre entreprise actuelle. 

Mettre votre profil à jour, c’est bien. Être actif sur LinkedIn, c’est mieux ! Acceptez les demandes d’ajout et les messages des chasseurs de têtes. Prenez le temps d’échanger avec eux. Votre prochaine opportunité professionnelle se trouve peut-être à quelques clics.

Conseil n°3 : Préparez votre réponse à la question « Pourquoi changer d’emploi ? »

Votre profil a retenu l’attention d’un recruteur et vous voilà en entretien d’embauche. Votre projet de changement de poste semble sur la bonne voie. Mais voilà, le recruteur vous demande alors pourquoi vous souhaitez changer d’emploi. Que lui répondez-vous ?

Quelle qu’en soit la raison, ne vous montrez pas pessimiste ou négatif. Ne critiquez jamais ouvertement votre entreprise, votre patron ou vos collègues actuels. Cela renverrait une image peu valorisante de vous-même. Focalisez-vous plutôt sur des éléments factuels (par exemple : « ma société est en redressement judiciaire à cause de la crise du coronavirus et je souhaite en profiter pour changer de poste »).

Parlez de vos ambitions professionnelles et des compétences que vous désirez acquérir. Mettez en avant ce que vous pouvez apporter à l’entreprise pour laquelle vous postulez. Mais aussi en quoi le poste proposé est dans la continuité logique de votre parcours. Cela nécessite bien évidemment de vous être renseigné en détail sur l’entreprise en question.

En plus de la question « pourquoi changer d’emploi ? », préparez soigneusement votre réponse à la question « Parlez-moi de vous ». Il s’agit d’un grand classique en entretien de recrutement ! Rendez-vous ici pour savoir quoi répondre (et les pièges à éviter).

Si vous voulez changer d’emploi en 2020 et que vous êtes au clair sur vos motivations, écoutez-vous : mettez toutes les chances de votre côté pour réussir cette transition professionnelle avec intelligence et tact. En définitive, ce n’est pas parce que c’est la crise Covid-19 que vous devez vous résigner à rester à votre poste. Soyez toutefois conscient que le processus de changement d’emploi prendra certainement plus de temps en cette période.

Vous travaillez dans le secteur de l’IT & du digital ? Nous pouvons vous aider ! Consultez dès à présent nos offres d’emploi.